Le monde de Ptalyn - Consulter le sujet - Les routes
Messages sans réponse    Consulter les sujets actifs

   

Cette contrée au climat doux avec des saisons de pluies régulières est connue dans le monde entier pour abriter sur son territoire la ville de Pepta, sa capitale Demea et son culte du dieu unique.
Patronne
Avatar de l’utilisateur
Messages : 1337
Inscription : 28 Mai 2013, 18:59
Localisation : Dans Ptalyn... et d'humeur sadique <3
Argent: 34,652.00 Pièces d'or

Les routes

Message par Eloa » 02 Juin 2013, 13:31

Image


Les routes sont des endroits particuliers. Il est toujours étonnant d'y faire des rencontres mais jamais vraiment surprenant de croiser caravanes, voyageurs et autres bandits de routes.

Seulement, les routes sont aussi dangereuses, non pas que les brigands y soient plus féroces qu'en ville mais en ville, il est plus rare de croiser des loups, des ours et autres animaux.

Mais les routes sont de merveilleux endroits vous permettant de rejoindre facilement les villes, villages et auberges qui vous réchauffent le coeur durant les mois froids.
I was an atheist until I realized He was God <3

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages : 109
Inscription : 28 Mai 2013, 18:52
Argent: 707.00 Pièces d'or

Re: Les routes

Message par Sydjee Ledys » 16 Juin 2013, 15:27

https://soundcloud.com/sizzlebird/falling-into-daydream-free

Au fin fond de la forêt, un vieil homme habillé d'un long manteau brun cachant son corps et son visage marche. Tenant son bâton dans sa main droite, on peut apercevoir dessus des blessures. Il marche d'un pas lent ce qui laisse présumer sa vieillesse. On peut voir sa bouche, elle est sereine. Pris de fatigue, l'homme s'arrêta et s'assis sur un rocher. Il sortit de sa poche une pipe longue. Il la bourra et l'alluma. Un chat roux apparu à côté de lui et il ne s'en soucia guère. Il leva la tête et sa capuche retomba sur ses épaules. Il avait les cheveux brun comme l'écorce des arbres et son visage était fatigué. Le chat s'assit sur ses genoux tandis qu'il soufflait la fumée de sa pipe. Il était penseur. Il portait un bandana sur son front mais on peut apercevoir le début d'une cicatrice sur son front.

Il faut nous remettre en route Pelimore. Nous avons encore un bout de chemin à faire.

Sur ces mots, il se leva, reprit son bâton et recommença à marcher.

[HRP] Je me suis rendu compte que je me la joue pas très mystérieux mais bon je vais faire avec.[HRP]
I was an atheist until I realized I was god

Patronne
Avatar de l’utilisateur
Messages : 1337
Inscription : 28 Mai 2013, 18:59
Localisation : Dans Ptalyn... et d'humeur sadique <3
Argent: 34,652.00 Pièces d'or

Re: Les routes

Message par Eloa » 16 Juin 2013, 15:29

Babasmas

La route se passe plutôt tranquillement pour l'instant. Tu vois au loin un petit village mais tu ne t'y arrêtes pas, pas de temps à perdre avec ça. Par contre, la capitale de Demea n'est plus très loin, tu arrives à un embranchement qui te laisse deux possibilité :

La première, te rendre à Demea.

La deuxième, filer vers la mer et la ville de Pepta qui te permettrait d'obtenir des informations sur n'importe quel sujet ou presque.
I was an atheist until I realized He was God <3

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages : 109
Inscription : 28 Mai 2013, 18:52
Argent: 707.00 Pièces d'or

Re: Les routes

Message par Sydjee Ledys » 16 Juin 2013, 15:29

https://soundcloud.com/sizzlebird/falling-into-daydream-free

Le voyageur marchait lentement et ne regardait que droit devant lui. Il remarqua un petit village au loin mais ne s'y interressa pas. Il continua sa route. Plus loin, il arriva à un croisement.

Pelimore, je te laisse choisir cette fois.

Le chat roux apparut sur l'épaule du voyageur. Il sauta au sol et se dirigea vers le panneau Demea.

Soit allons à Demea pour récolter nos informations. Nous devrons être plus prudent par contre mais puisque tu as choisis.

Le voyageur prit la direction de Demea. Le chat remonta sur son épaule et disparu à nouveau. Il trouvait que la route était fort calme pour cette époque de l'année. D'habitude des brigands se baladaient sur ces routes, cela l'arrangeait bien mais il ne trouvait pas ça normal. Il se tramait quelque chose dans l'ombre.https://soundcloud.com/sizzlebird/falling-into-daydream-free

Le voyageur marchait lentement et ne regardait que droit devant lui. Il remarqua un petit village au loin mais ne s'y interressa pas. Il continua sa route. Plus loin, il arriva à un croisement.

Pelimore, je te laisse choisir cette fois.

Le chat roux apparut sur l'épaule du voyageur. Il sauta au sol et se dirigea vers le panneau Demea.

Soit allons à Demea pour récolter nos informations. Nous devrons être plus prudent par contre mais puisque tu as choisis.

Le voyageur prit la direction de Demea. Le chat remonta sur son épaule et disparu à nouveau. Il trouvait que la route était fort calme pour cette époque de l'année. D'habitude des brigands se baladaient sur ces routes, cela l'arrangeait bien mais il ne trouvait pas ça normal. Il se tramait quelque chose dans l'ombre. Il sentit une présence proche de lui, une présence qui n'était pas humaine.
I was an atheist until I realized I was god

Aventurier
Avatar de l’utilisateur
Messages : 144
Inscription : 06 Juin 2013, 11:48
Localisation : Ptalyn
Argent: 3,455.00 Pièces d'or

Re: Les routes

Message par BouGaloW » 16 Juin 2013, 15:30

-01-


Un craquement de branche au dessus de lui.

Brùnn sort de sa rêverie pour apercevoir un éclair rouge se faufiler à toute vitesse parmi les hautes branches des arbres entourant la clairière. Prune a du voir passer une bestiole. Levant les yeux un peu plus haut, il observe un instant la nuit, claire et magnifique, qu'il n'a pas vu tomber. La lune brille particulièrement fort et semble entraîner les étoiles avec elle pour éclairer le chemin de quelques favoris, voyageur sans sommeils, amoureux coquins au fond d'un bosquet ou frêle jeune femme perdue dans quelques bois alentours.

Renversant ses couverts dans un grand fracas, Prune fit une roulade pour venir buter contre sa jambe, coupant court à sa curiosité. Dans sa bouche, l'aile d'une chauve souris. La petite hurleuse rouge reprend ses esprits en secouant la tête et jette l'aile au milieu des quelques braises encore chaudes devant elle. Au dessus des vestiges du feu de camp, les restes d'une espèce de très gros oiseau que Brùnn ne connaissait pas avant de goûter terminent de fumer doucement.

Combien de temps est-il resté perdu dans ses pensées ? Brùnn a les jambes qui le démangent. Il se lève, s'étire et gratte son gros ventre.

- Allez ma cocotte, on est parti ! La nuit sent bon et c'est une lune à promenade ! Et puis si elle brille bien pour une donzelle, je ne voudrai pas rater l'occasion de la rassurer de mes gros bras !

Après avoir fourré rapidement tout son barda dans son sac, Brùnn attrape la petite boule de poils par le bout de la queue et la laisse glisser dans son capuchon où elle se pelotonne. Une dernière gorgée de vin et il se remet en route. Le chemin est en pente douce et son ventre remplit donne le rythme, se balançant de droite à gauche. Le voilà de bonne humeur.

- Pour trois p'tits sous, la ribaude se cambreuh, son jupon r'monte et on découvre ses jambeuh. Pour cinq p'tits sous, la ribaude se pencheuh, on voit son cul et ses jolies cuisses blancheuh. Pour dix p'tits sous lalalaa ...
Dernière édition par BouGaloW le 02 Janvier 2014, 20:14, édité 1 fois.
-Brùnn aux milles histoires-
°Elengueor°
°????°
°Elengueor°

Avatar de l’utilisateur
Messages : 71
Inscription : 17 Juin 2013, 23:55
Argent: 244.00 Pièces d'or

Re: Les routes

Message par Atiscomin » 16 Juin 2013, 15:30

Sur la route depuis quelques temps déjà, Raphaël se dirige vers l'Est. Le matin pointait. Le cercueil sur son dos ne le pesait plus depuis des lustres. Il s'était habitué à son poids, et il aurait juré que son dos se soit creusé de quelques cavités afin de mieux accueillir ses planches. Les sangles en cuir ne lui irritaient plus les épaules. Le bois de sapin ne charriait plus d'échardes dans son échine.

Il quittait les rares maisonnées pour arriver dans une région assez vide, légèrement parsemée de quelques bosquets peu épais. Ces arbres étiraient leurs ombres tandis qu'un soleil d'argent projetait sa lumière sur eux en grand angle, le nuages le cachant plus qu'à moitié. L'herbe jaunie à ses pieds parsemait, éparse, le sentier souillé qui s'étendait en sinuant. Ses bottes laissaient à chacun de ses pas une trace profonde et noire dans la terre.

On pouvait voir assez loin devant. La région semblait plus boisée, et le soleil plus vif réfléchissait sur leurs feuilles humidifiées par la rosée quelques rayons. Le ciel devait être moins nuageux, et le vert se voyait mieux, plus puissant. La terre semblait prendre meilleure consistance, plus compacte et agréable au pied. Raphaël s'y dirigeait, marchant droit devant, sans relâche, animé par on ne sait quelle énergie viciée par le fiel et l'âge.
Polopom polopom polopom petit scalpeeeeel, polopom polopom polopopm tu vas m'couper c'bifteeeeeck!

Patronne
Avatar de l’utilisateur
Messages : 1337
Inscription : 28 Mai 2013, 18:59
Localisation : Dans Ptalyn... et d'humeur sadique <3
Argent: 34,652.00 Pièces d'or

Re: Les routes

Message par Eloa » 16 Juin 2013, 15:31

Babasmas

et pour cause, la présence est un louveteau qui gambade joyeusement sans même te prêter attention. Par contre, alors que le chat roux rvient, il remarque Pelimore et vient immédiatement le saluer, comme si les deux bêtes s'étaient toujours connues.

Le loup se tourne alors vers toi, Pelimore miaule et l'animal semble se détendre. Après cette courte pause, Pelimore te regarde, te fait un signe de la queue et repart plus avant. Demea est maintenant en vue, il ne te reste qu'à entrer dans la ville.


Bougalow

Effectivement, il fait magnifique. Il fait particulièrement doux et tu ne croise pas vraiment de gens, ce sont surtout des animaux nocturnes qui chassent, des animaux diurnes qui dorment, une jeune femme qui pleure adossée à un arbre...

Charmante jeune fille d'ailleurs, de petite taille, avec une chemise de nuit blanche qui lui descend jusqu'aux pieds, des cheveux bruns en bataille et de merveilleux yeux bleu qui te fixent incrédules.

Qui... Qui êtes-vous ? Qu'est-ce que vous faites ici ? C'est la nuit...

elle semble terrorisée.

Raphaël

Tout est si calme. Tu ne croises plus personne mais arrive bientôt dans un ancien cimetière où tu décides de faire une pause. La compagnie des morts est toujours plus intéressantes que celle des vivants. Ces morts-là sont aussi réputés pour reprendre vie durant la nuit. C'est une rumeur qui t'intrigue car cela n'est pas impossible. Tu as déjà vu des morts revenir un court instant sous forme presque humaine et re-disparaître aussitôt. Il est aussi possible qu'un ou plusieurs Sandors se cachent derrière ladite rumeur. De toute façon, il faut que tu t'arrêtes, tu n'es qu'à un jour de marche du champ de bataille Est.
I was an atheist until I realized He was God <3

Avatar de l’utilisateur
Messages : 71
Inscription : 17 Juin 2013, 23:55
Argent: 244.00 Pièces d'or

Re: Les routes

Message par Atiscomin » 16 Juin 2013, 15:31

La direction qu'il avait "choisie" était décidément la bonne! Arriver dans un cimetière après une nuit et un jour de marche, c'était du pain béni. Il s'installa donc contre une tombe, bien heureux de sa découverte. Il déposa son cercueil debout sur le sol, il était assez lourd pour bien tenir, et l'ouvrit pour faire prendre l'air au squelette.

-Là. Voiiiiilà. Tu seras bien ici hein? Nous sommes assis sûr...

Jamie Margoulin
A toujours été le premier, dans la vie comme dans la mort.
Derniers mots : "Faites-moi confiance."


-Réjouissant!

Il s'assied sur le sol et étend une petite nappe pour s'y placer en tailleur, adossé au côté droit de son cercueil. Il choisit de manger maintenant le repas froid qu'il avait eu à l'auberge, même si il n'avait pas très faim. Il en prit quelques bonnes bouchées qu'il se força plus ou moins à avaler, puis rangea le reste pour plus tard. Bien nourri pour son âge, il s'installa et admira le cimetière.

-Pour peu, je m'y sentirai aussi bien que sur une table d'opérations.

Et comme les rumeurs prétendaient que les morts reviendraient à la vie, il attendait le spectacle.
Polopom polopom polopom petit scalpeeeeel, polopom polopom polopopm tu vas m'couper c'bifteeeeeck!

Aventurier
Avatar de l’utilisateur
Messages : 144
Inscription : 06 Juin 2013, 11:48
Localisation : Ptalyn
Argent: 3,455.00 Pièces d'or

Re: Les routes

Message par BouGaloW » 16 Juin 2013, 15:37

-02-


- Pour 20 p'tits sous, la ribaude vous ... Oh lala, il me faut 20 sous ! Prune, vivement qu'on bosse ! Bonjour Mademoiselle.

Quelques pas encore puis Brùnn s'arrête net, réalisant ce qu'il a croiser. Il se retourne brusquement et découvre, cette fois pour de bon, le joli brin de brune qu'il vient de saluer. Ses yeux s'écarquillent.

- Dieu m'savonne ! Que toutes les portes d'Azar me claquent au pif si c'est un rêve ! Voilà qu'on croise une vraie donzelle en détresse !

L'intensité de ses yeux bleus éclairés par la lune, le fige un instant. Puis il remarque le reste du visage, noyé par les larmes.

- Qui... Qui êtes-vous ? Qu'est-ce que vous faites ici ? C'est la nuit...
- Quelle nuit ? Comment ça qui je suis ? Ah oui ! Oui, je suis Brùnn, Brùnn aux milles histoires. Et votre regard, mademoiselle, vient de les acheter toutes entières.

Prenant le temps de détailler la jeune fille, il se penche légèrement et lui sourit.

- Je suis à votre service et ne gagerai qu'un battement de paupière pour vous rendre votre sourire. Dites moi donc chère enfant quel affront avez vous fait subir à vos tendres petons pour qu'ils vous traînent, dans pareilles conditions, à des lieux de toute bourgades ?
Dernière édition par BouGaloW le 02 Janvier 2014, 20:15, édité 1 fois.
-Brùnn aux milles histoires-
°Elengueor°
°????°
°Elengueor°

Patronne
Avatar de l’utilisateur
Messages : 1337
Inscription : 28 Mai 2013, 18:59
Localisation : Dans Ptalyn... et d'humeur sadique <3
Argent: 34,652.00 Pièces d'or

Re: Les routes

Message par Eloa » 16 Juin 2013, 15:37

Raphaël

La tombe est défraîchie, dans un sale état, comme ce cimetière d'ailleurs, c'en est presque désolant. L'ennui te prend vite d'assaut, il ne se passe rien et la nuit est presque tombée. Les minces filet d'or s'échappe de tes doigts pour que le squelette vienne t'enlacer. C'est l'une des choses qui t'as toujours un peu manqué mais les humains ne te procure plus cette douce chaleur que tu as un jour perdu.
La lune dévoile sa froide beauté peu à peu, et bientôt, tu sens que Jamie semble vouloir aller se promener. Un squelette sort de terre doucement et se traîne difficilement, il tiens debout un instant et retombe aussitôt.

Les filets d'or qui se sont brisés de t'ont pas échappés. Le mystère du cimetière des morts qui bougent n'est donc qu'un Sandor comme toi.

Brùnn

Le jeune femme te regarde, Prune sort de son petit coin et descend jouer avec elle. Elle sourit à la vue du hurleur et la caresse. Prune caresse le nez de la jeune femme en signe de bienveillance.

Je m'appelle Léona. Je voulais partir sur le champs de bataille. Mon père y est et on m'a dit qu'il était mort mais je n'y crois pas... Et je me suis perdue, je ne sais ni comment retourner à la capitale ni comment même quitter cette route.

C'est bien une demoiselle en détresse, et quelle histoire elle te raconte ! Et ces yeux qui paraissent si doux et si perdus. On dirait un oisillon tombé après son premier envol.

Image
I was an atheist until I realized He was God <3

Suivant

Retour vers Elengueor, le royaume des douceurs

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 curieux